Venez vivre une aventure digne de celle d'Ewilan en Gwendalavir...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
  Thélia S'il Aran, Impératrice de GwendalavirVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merwyn
avatar
Compte Administrateur || Manitou Suprême || Maître des dès

Date d'inscription : 09/05/2012
Nombre de messages 26


MessageSujet: Thélia S'il Aran, Impératrice de Gwendalavir   Dim 13 Mai 2012 - 8:39

Thélia S'il Aran
    Spoiler:
     
  • On l'appelle Impératrice, La Généreuse
  • Elle a 31 ans
  • C' est une femme
  • Elle appartient au groupe des Alaviriens
  • Son niveau Impératrice

  • Son physique :
    Thélia est une femme d'une grande beauté. De petite taille, un corps fin aux courbes gracieuses, un teint de rose, de longs cheveux d'Or encadrant un visage délicat illuminé par deux yeux d'un bleu profond. Elle fait chavirer le coeur des hommes. Elle est le plus souvent vêtue de robes légères, blanches, bleu ciel ou rose pâle, ne portant pour tout bijou qu'un léger diadème dans ses cheveux, qu'elle noue en un chignon compliqué. Thélia a énormément de prestance, et dégage une aura de douceur et de bienveillance qui apaise les esprits. Sa voix est douce et calme, en toutes circonstances. Elle n'en est pas moins dénuée de force. Thélia est l'Impératrice, et elle sait se faire respecter.

  • Son caractère :
    Douce et généreuse, Thélia est une femme qui aime partager avec les autres ses connaissances, et prêter main-forte à qui en aura besoin. affronte les épreuves avec ténacité et détermination. Ce n'est pas le genre à se laisser marcher dessus. Lorsqu'elle doit faire quelque chose, elle le fait, peu importe ce qui se dresse en travers de sa route. Elle s'est fixé un objectif, et ne renoncera pas avant de l'avoir atteint. Et pourtant, Thélia se sent seule et sombre parfois dans une profonde mélancolie. Elle regrette l'époque où elle voyageait de village en village et faisait sans cesse de nouvelle rencontres. En effet, sa nouvelle charge pèse sur ses épaules, et son nouveau statuts impose comme une barrière invisible entre elle et les Alaviriens. Bien sûr, elle a quelques amis proches rencontrés pendant la résistance, mais sa nouvelle fonction l’empêche de se lier avec des gens... Elle rêve secrètement d'amour, tout en se demandant si elle arrivera à trouver quelqu'un qui l'aimera pour ce qu'elle est et pas pour les avantages qu'offre sa position.

  • Elle aime la nature, aider les gens, monter à cheval, jouer aux échecs, les fruits confits, les bains moussants.
  • Elle déteste les injustices, les mercenaires du Chaos, la solitude, la déloyauté, la cruauté, les coquillages et l'ennui.

  • Son histoire : Thélia est née par une froide nuit d'hiver, alors qu'au dehors, le paysage revêtait son blanc manteau de neige. Issue d'une branche lointaine et quasiment oubliée de la famille impériale, Thélia mena une enfance douce et paisible dans une belle maison d'Al-Chen, entourée par une famille aimante et douce.
    Lorsqu'elle eut quinze ans, elle fut envoyée à Al-Jeit, chez un célèbre analyste, pour faire tester son don. Si Thélia était loin d'avoisiner les sentinelles, elle possédait toutefois un potentiel raisonnable, et fut admise à l'Académie d'Al-Jeit pour y suivre des cours. Pendant trois ans, la jeune femme étudia avec plaisir et enthousiasme, perfectionnant ses connaissances sur son monde, et développant les multiples facettes de son don.
    Une fois son diplôme en poche, la dessinatrice retourna à Al-Chen pour voir sa famille. Elle y resta pendant un mois ou deux, et puis décida de s'atteler à quelque chose d'utile. Avec quelques camarades dessinateurs, elle monta une école de dessin itinérante, qui voyageait de village en village pour apprendre aux gens trop pauvres pour s’offrir des cours à utiliser leur don. Thélia et ses amis étaient accueillis avec chaleur dans chaque village, logés, nourris, et repartaient toujours les bras chargés de cadeaux. Ils se rendaient utiles et en étaient toujours récompensés, que ce soit par un délicieux siffleur rôti, ou par l'éclat de rire émerveillé d'un enfant qui parvenait à dessiner pour la première fois.. Ils étaient heureux, et cela leur suffisait.
    Tout allait pour le mieux, jusqu'à ce que Fil'Kerkan s'empare du pouvoir. Accablée par la perte de l'intégralité de sa famille, Thélia se terra pendant des mois dans les villages les plus reculés de Gwendalavir. Elle ne dessinait plus de peur d'être retrouvée. Elle vivait dans la peur, la douleur, l'incertitude et le regret.. Pourquoi ? Et puis un jour, une rumeur parvint à ses oreilles : la haut, dans le Nord, une armée de rebelle se rassemblait, menée par le Seigneur des Frontaliers, et par une intrépide Marchombre. Les Thüls, et des tas d'autres guerriers ralliaient en ce moment même la Citadelle, de même que des dessinateurs et des rêveurs. La résistance se préparait à une longue bataille.
    Thélia retrouva instantanément l'espoir qu'elle avait perdu. Galvanisée par l'idée que quelque part, des gens se battaient pour leur pays, elle se jeta dans l'imagination pour atteindre des spires qui lui étaient jusque là inconnues. Portés par l'espoir, elle réalisa le dessin le plus difficile qu'elle ait réalisé jusqu'ici : un pas sur le côté...

    Dix ans plus tard, portés par un Seigneur Frontalier puissant, une chef Marchombre indomptable, et une impératrice déterminée, les rebelles triomphèrent. Fil'Kerkan fut tué, de même que la quasi-totalité des Mercenaires du Chaos. Le reste des traîtres ont fui ou croupissent aujourd'hui en prison. Âgée de 27 ans à peine, Thélia monta sur le trône de Gwendalavir, unique héritière de la lignée impériale, et reconstruisit son empire, usant de toute son intelligence et de sa pugnacité pour parvenir à ses fins. Elle guide aujourd'hui son peuple d'une main de fer, tout en faisant preuve d'une extrême bonté. Elle veut réduire les inégalités entre les peuples alaviriens, et faire de son pays un havre de paix et de prospérité, mais sa tâche est ardue.. Lui prêterez-vous main forte ?

  • Sa famille : lElle n'a plus aucun parent, l'intégralité de sa famille étant décédée sous les mains infâmes de Fil'Kerkan.
  • Son arme de départ : Une courte dague très fine dissimulée dans un repli de sa robe.
  • Actuellement ? En train de rêver de vacances tandis qu'elle regarde la montagne de dossiers se dressant sur son bureau, au Palais Impérial d'Al-Jeit.

  • Rang Impératrice de Gwendalavir

  • Son Profil
  • Revenir en haut Aller en bas
     

    Thélia S'il Aran, Impératrice de Gwendalavir

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Alix l'impératrice
    » Sysy l'impératrice ?
    » Kazuma (renom, honneur, prime)
    » Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)
    » De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Le forum de Ewilan :: Les Présentations :: Personnages non joueurs (PNJ)-